Cabinet Bougardier | 22 Av. de l’Opéra - 75001 Paris - Sur rendez-vous

Rembourser son découvert bancaire avec un crédit hypothécaire

Cette avocate a vue sa facilité de caisse gelée lorsqu’elle décida de s’associer avec un confrère. Elle devait trouver rapidement les fonds nécessaires pour rembourser son découvert et investir dans sa nouvelle activité.

Une avocate pénaliste à succès qui décide de s’associer

Maître Caroline Faubert, 57 ans, est une célèbre avocate pénaliste. Elle fait régulièrement la une des journaux en acceptant de défendre des personnalités controversées et des grands criminels. Pour elle, « tout le monde a le droit à une défense de qualité, mêmes les personnes les moins recommandables ! »

 

Cette avocate a fait appel au Cabinet Bougardier

 

L’âge de la retraite approchant, Caroline Faubert a décidé de s’associer avec un confrère plus jeune et lui aussi connu, Maître Alexis Mercure, afin de lui passer le flambeau.

Caroline et Alexis montèrent donc une société et commencèrent progressivement à travailler ensemble. En effet, ils devaient clore les derniers dossiers de leurs entreprises individuelles et les liquider avant de se consacrer pleinement à leur activité commune.

 

La banque souhaite se faire rembourser

L’agence bancaire chez qui Caroline est cliente depuis le début de sa carrière a vu que le chiffre d’affaires de l’entreprise individuelle était en baisse. Pourtant, cette baisse n’est que transitoire : les nouveaux clients de Caroline sont facturés avec la nouvelle société qui  va bientôt être en mesure de lui verser de beaux revenus.

Malgré ces explications, Caroline n’a pas pu conserver sa facilité de caisse. Sa banque a gelé son découvert personnel, près de 70 000 € et demande son remboursement.

De plus, elle souhaitait emprunter 100 000 € auprès de sa banque pour louer de meilleurs locaux avec son associé.

Le directeur de son agence l’a informé qu’elle devrait d’abord rembourser son découvert et présenter un bilan de sa nouvelle entreprise avant de pouvoir emprunter à nouveau.

Enfin, Caroline doit également provisionner des fonds pour payer les charges fiscales et sociales restantes de son entreprise en cours de clôture : près de 80 000 euros.

Caroline Faubert était donc bloquée : des dettes à rembourser et l’impossibilité d’investir dans sa nouvelle société alors qu’elle possède un patrimoine conséquent et que son niveau de tarification lui garantit des revenus importants.

La vente de son ancien cabinet pour la financer

Le patrimoine immobilier de Caroline Faubert pourrait pourtant lui permettre de s’autofinancer. En effet, elle est propriétaire du local dans lequel était installé son cabinet individuel : 110 m2, avenue Victor Hugo dans le seizième arrondissement de Paris, estimé à 1,2 millions d'euros.

Ce local a été mis en vente, mais le temps de trouver un acquéreur et de procéder à la transaction est bien trop long.

Caroline Faubert possède également sa résidence principale, un appartement de 150 mètres carrés, situé avenue de Suffren à Paris, avec vue imprenable sur la tour Eiffel et estimé à 2,3 millions d’euros.

 

Appartement en garantie hypothécaire

La solution : un prêt hypothécaire pour restructurer sa dette et lui permettre d’investir dans sa nouvelle société

Conseillée par son directeur d’agence bancaire, Caroline Faubert a pris rendez-vous avec le Cabinet Bougardier afin de solliciter un prêt hypothécaire.

En apportant son appartement de l’avenue de Suffren en garantie, elle souhaite obtenir un prêt de trésorerie non affectée de 300 000 € :

  • 70 000 € pour rembourser son découvert
  • 100 000 € pour investir dans sa nouvelle société
  • 50 000 € de liquidités en attendant la vente du local et le versement des premiers revenus de sa nouvelle société d’avocats
  • 80 000 € pour payer les charges sociales et fiscales restantes

Elle a opté pour un remboursement in fine à 5 ans, c’est-à-dire qu’elle ne paie que les intérêts puis rembourse le capital en une fois à l’échéance.

Dans les faits, elle procédera à un remboursement anticipé dès la vente des bureaux du 16e arrondissement.

Cabinet Bougardier : vous financer grâce à votre patrimoine

Depuis 1970, le cabinet Bougardier permet aux propriétaires d’un patrimoine immobilier d’obtenir des liquidités grâce au prêt hypothécaire.

Il s’agit d’un financement souple, sans limite d’âge et sans assurance emprunteur, qui permet d’emprunter de 150 000 euros à plusieurs millions dans la limite de 50% de la valeur du bien apporté en garantie.

Si vous aussi vous souhaitez mobiliser votre appartement ou votre maison, contactez dès à présent notre cabinet par téléphone. Nous serions ravis de vous conseiller.